• Les diamants font partie intégrante des mythes et des légendes depuis des millénaires.
  • Ces pierres précieuses ont toujours été considérées comme des éléments très spéciaux.

 

Depuis des temps immémoriaux, les diamants nous ont fascinés en raison de leur beauté captivante et de leur rareté, et ils ont été la source de divers mythes et légendes. Les premiers diamants ont été découverts bien avant notre ère, probablement vers 3500 av. J.-C. À cette époque-là, ils constituaient déjà un signe de richesse, de force, de puissance et d'amour, même si ce n'est que bien plus tard que l'on a trouvé des moyens de les tailler parfaitement et de les faire briller avec l'éclat que nous leur connaissons aujourd'hui.

Égypte

Les représentations égyptiennes antiques montrent les diamants comme le cœur d'un ânkh, le symbole en forme de croix surmontée d'un ovale fermé, qui était le symbole de la vie. Le diamant symbolisait ainsi la lumière et le soleil, la source de toute vie. Aujourd'hui encore, l'ânkh est un symbole très populaire pour les pendentifs, agrémentant, par exemple, une chaîne de diamant.

Dans la Rome et la Grèce antiques

Dans l'Antiquité, les Grecs et les Romains ne considéraient pas les diamants comme des pierres précieuses. Ils pensaient qu'il s'agissait des larmes des dieux ou des éclats d'étoiles tombées du ciel. Cette gemme était le symbole du surnaturel, de l'œuvre des dieux sur terre. C'est pourquoi la possession de ces pierres était réservée aux plus riches et aux plus puissants en dehors des temples. On pensait même que la flèche de Cupidon, qui pouvait allumer chez tous les humains les feux d'un amour éternel, était faite d'un diamant.

Les diamants étaient également incorporés dans les armures ou portés comme des chaînes, de sorte que les pouvoirs divins qui les habitaient pouvaient se transmettre à ceux qui les portaient et les rendre invincibles au combat. Les mentions de ces capacités supposées magiques ont perduré jusqu'au Moyen Âge européen.

Inde ancienne

Dans l'Inde ancienne, le diamant constituait une défense idéale contre tout mal, que le scintillement suffisait à éloigner très simplement. Tout comme le pensaient les Romains et les Grecs anciens, les diamants étaient censés rendre leur porteur invulnérable et le remplir d'une force divine par la magie de leur éclat.

Moyen Âge européen

Au Moyen Âge, une époque fortement marquée par la superstition, on attribuait surtout aux diamants un effet curatif. Ces pierres étaient considérées comme un remède miracle pour toutes les maladies et infections imaginables. On les appliquait sur la zone à guérir ou on les réduisait en poudre pour les ingérer. Ce type de remède a d'ailleurs scellé indirectement le destin d'un pape, Giulio de Medici, mieux connu sous le nom de Clément VII. Selon la tradition, ce dernier aurait pris un remède à base de diamants finement broyés et serait mort inopinément quelques jours après l'avoir absorbé. Cependant, son décès ne serait pas dû aux pierres précieuses et la science moderne suppose, sur la base des sources et des analyses actuelles, que le remède avait été mélangé à des champignons qui l'ont tout simplement empoisonné. Pourtant, cette histoire a suffi pour détruire à tout jamais la réputation de ce remède.

Époque contemporaine

La recherche et la science modernes ont réfuté une grande partie des mythes et légendes du passé. Pourtant, les diamants d'aujourd'hui ne sont pas seulement un excellent investissement, mais ils ornent aussi les personnes qui les portent comme aucune autre pierre précieuse. Qu'il s'agisse d'un collier, d'une bague ou d'un bracelet en diamant, les bijoux en diamants sont le cadeau idéal pour prouver votre amour à votre partenaire. Dans le même temps, comme depuis plusieurs siècles, ils sont le symbole d'un certain statut social et de goût exquis.

Vous voulez faire un cadeau inoubliable et impressionner l'amour de votre vie ? L'équipe de BAUNAT se fera un plaisir de vous aider à choisir un bijou qui sera aussi un bel investissement.

Share on:
SARA SIX