La bague de fiançailles à travers le temps : des familles royales aux célébrités

La bague de fiançailles à travers le temps : des familles royales aux célébrités

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les diamants étaient si convoités ? Ou pourquoi ils symbolisaient l’amour ? Si autrefois seuls les membres des familles royales ou nobles déclaraient leur flamme à leurs bien-aimées avec une bague en diamant, on voit aujourd’hui des célébrités fortunées se mettre à genou et présenter les pierres les plus étonnantes.

Il n’est donc pas surprenant que le cœur des femmes commence à battre la chamade en présence d’une bague magnifique. Voici quelques jalons de l’évolution de la bague de fiançailles telle que nous la connaissons aujourd’hui. 

Égypte ancienne

La tradition de porter une bague de fiançailles au troisième doigt de la main gauche est en vérité vieille de plusieurs siècles. Les Égyptiens avaient choisi ce doigt, car ils croyaient qu’une veine qui parcourait l’annulaire était reliée directement au cœur.

1477

Plus tard, le diamant a été ajouté à la bague de fiançailles comme signe officiel d’engagement. Au début de 1477, l’archiduc Maximilien d’Autriche, demande sa fiancée Marie de Bourgogne en mariage avec une bague de fiançailles en diamant. C’est depuis lors que les diamants sont un symbole d’amour.

1947

Le prince Philip demande à la princesse Elizabeth de l’épouser avec une bague de fiançailles sertie d’un diamant central de 3 carats entourés de petits diamants de chaque côté. Il s’agit d’une bague étonnamment simple et élégante pour un mariage royal, mais qui reste aujourd’hui le plus porté par la Reine parmi sa vaste collection de bijoux. Jusqu’à aujourd’hui, la souveraine sait indiquer subtilement à son équipe qu’elle passe une journée exécrable en tournant la pierre de sa bague de fiançailles vers la paume de la main.

1956

Le mariage de conte de fées du siècle est célébré avec une bague de fiançailles sertie d’un diamant de taille émeraude de 12 carats. Grace Kelly accomplit cette année-là le rêve de toute jeune fille de l’époque en épousant le Prince Rainier de Monaco. Durant les années 40, la forme émeraude indiquait une déclaration d’amour. La pierre d’une taille remarquable fait même son apparition au grand écran, dans le dernier film de Grace Kelly, Haute Société. Le diamant ne reste pas inaperçu et son partenaire plaisante à son sujet : « Some stone, did you mine it yourself? (Belle pierre, vous l’avez trouvée vous-même ?) ».

1969

La bague de fiançailles la plus chère a été offerte à une célébrité, et pas des moindres, Elizabeth Taylor. Richard Burton était tombé sous son charme durant le tournage du film Cléopâtre où ils jouaient ensemble. Il lui fit sa demande en mariage avec une bague de fiançailles sertie d’un diamant poire gigantesque de 69 carats et d’une valeur de 1 100 000 $. La tendance s’est alors imposée à Hollywood avec une course effrénée aux bijoux les plus gros et les plus clinquants.

2000

Tout comme la mode, l’univers du diamant est traversé par plusieurs tendances. De plus en plus de célébrités choisissent des modèles qui sortent de la tradition avec un diamant de couleur. Ces pierres sont beaucoup plus rares et d’un goût plus personnel. Leur prix est donc plus élevé que celui d’un diamant transparent. Un diamant de couleur est mis davantage en valeur en l’associant à des diamants transparents. Et il faut l’avouer, une bague de fiançailles de sa couleur préférée est la quintessence du romantisme. Qu’en pensez-vous ?

Si vous recherchez une bague de fiançailles, vous êtes à la bonne adresse chez BAUNAT. Nous chercherons ensemble le diamant et le bijou qui répondront le mieux à vos désirs.

Autheur: Elke Sockeel

Soyez inspirés