Afin de vous proposer le meilleur service possible, BAUNAT utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. J'accepte.

  • 5/5 on Trustpilot
  • Retour sous 30 jours
  • Majorité des livraisons en 7 jours ouvrés
  • Envoi gratuit assuré
  • Rapport qualité/prix inégalable
  • Garantie 20 ans
  • Retour sous 30 jours
  • Majorité des livraisons en 7 jours ouvrés
  • Envoi gratuit assuré
  • Garantie 20 ans
  • 5/5 on Trustpilot

Quels sont les diamants les plus connus dans le monde ?

Les diamants les plus connus dans le monde - BAUNAT

Cette histoire est à l'image des coutumes contemporaines : le diamant symbolise l'amour. Amour passion parfois, comme l'a été le présent de Richard Burton à Liz Taylor, magnifique poire diamant, le plus gros diamant du monde. Quel plus beau cadeau offrir à une femme pour marquer un événement important que l'on désire partager?

Ce n'est que depuis le XVe siècle que les femmes portent le diamant. Auparavant, il était réservé aux hommes, signe de virilité et d'audace. C'est Agnès Sorel, la maîtresse de Charles VII qui enfreint la règle. Avec les premières ébauches de taille sont nés les critères esthétiques qui vont féminiser le diamant, pour être aujourd'hui... le meilleur ami des femmes.

Découvrez les bijoux exclusifs sertis de diamants de toute forme et taille.

Le Koh-I-Noor

Le Koh-I-Noor fut l'objet de convoitises extrêmement sanglantes et répétitives. Lorsque les Anglais occupèrent le Panjab, en 1849, la toute-puissante Compagnie des Indes s'empara purement et simplement du diamant. Offert à la reine Victoria, elle le fit retailler pour améliorer sa brillance. Son poids passa alors de 186 carats à 109 carats.

Le Koh-I-Noor fut l'objet de convoitises extrêmement sanglantes et répétitives. La reine, très superstitieuse, spécifia dans son testament que si le diamant devait revenir au souverain régnant, il ne devait être porté que par sa femme. Cette volonté fut toujours respectée. Ainsi, en 1937, le Koh-I-Noor devint le centre de la couronne de la reine Elisabeth, épouse du roi George VI. La couronne est aujourd'hui conservée parmi les joyaux de la Tour de Londres.

Le Koh-I-Noor se trouve dans la couronne de la reine Elisabeth II du Royaume Uni. – BAUNAT

Plus savoir sur les diamants utilisés dans la couronne et les bijoux des rois et reines ? Découvrez dans cet article l'histoire royale des diamants. Ou lisez l’histoire complète du diamant Koh-I-Noor

Le Regent

Le Regent est sans conteste le plus beau diamant de la Couronne de France. Découvert en Inde en 1698, le Regent aurait été dérobé par un esclave travaillant dans les mines du Grand Moghol, qui l'aurait échangé avec le capitaine d'un vaisseau anglais, Thomas Pitt... contre sa liberté.

Le Regent est sans conteste le plus beau diamant de la Couronne de France.

En 1702, Pitt le fit tailler en Europe. Après deux années de travail, il en sortit un magnifique diamant coussin de 140 carats. Mais Pitt eut toutes les peines du monde à vendre la pierre, car les pires médisances couraient à son propos. En outre, le prix du diamant était tellement exorbitant qu'aucun souverain d'Europe, ni même Louis XIV, n'en fit l'acquisition.

Le Regent, l’un des diamants les plus connus dans le monde pèse 140 carats. – BAUNAT

Appelé des années durant le "Grand Pitt", il devint le "Régent" lorsqu'en 1717 Philippe d'Orléans, Régent de France, en fit l'acquisition. Il fut monté avec le Sancy sur la couronne exécutée pour le sacrement de Louis XV en 1722. Puis fut démonté et serti par la suite sur diverses parures.

Le diamant devint le "Régent" lorsqu'en 1717 Philippe d'Orléans, Régent de France, en fit l'acquisition.

En 1792, peu après le renversement de la monarchie, il disparut lors du vol du garde-meuble national et refit surface en décembre 1793. Le Régent servit par deux fois à garantir des emprunts contractés pour financer les armées de la Révolution. Ces armées assureront de nombreuses victoires sous Bonaparte.

Le Premier Consul considéra la pierre comme un talisman et se l'appropria en 1800 pour la faire sertir sur son glaive consulaire, puis sur le pommeau de son épée d'apparat lorsqu'il fut sacré empereur en 1804. Après son abdication, l'impératrice emporta le Régent, à l'instar des autres diamants de la couronne, en Autriche. Son père, l'empereur François Ier d'Autriche, l'obligea à les restituer à Louis XVIII, qui les ramena à Paris en 1815.

Le Premier Consul considéra la pierre comme un talisman et se l'appropria en 1800 pour la faire sertir sur son glaive consulaire.

Le Régent fut monté sur la couronne de Charles X en 1824. Napoléon III le fit ensuite porter par Eugénie sur trois bijoux différents. Fort heureusement, il échappa sous la IIIe République à la vente aux enchères des joyaux de la Couronne. On peut l'admirer aujourd'hui dans la galerie d'Apollon du musée du Louvre.

Découvrez dans cet article les bijoux portés par l'impératrice Eugénie, la femme de Napoléon III.  

Le Hope Diamant

"Le Grand Diamant Bleu" ou "Diamant maudit" de 112 carats. Il ressort que le Hope ait porté malheur à tous ceux qui l'ont possédé. Rapporté des Indes par Tavernier en 1668, et transformé en collier, il est acquis par Louis XIV. En 1672, il est retaillé en forme de cœur et tombe de 112 carats à 67 carats.

Découvrez les colliers en diamant de notre collection.

Le "diamant de la couronne" comme il est appelé à l'époque a déjà alors une sérieuse réputation de "porte-malheur". Ceci est dû à la façon dont il aurait été arraché à la statue d'une déesse hindoue, très courroucée depuis. Tavernier fut la première victime du sort : ruiné, il mourut dévoré par des chiens sauvages.

Louis XVI et Marie-Antoinette qui héritèrent de ce gemme furent, quant à eux, guillotinés sous la Révolution. En 1792, en même temps que le Régent, il disparaît pour ne réapparaître qu'en 1830 dans une vente aux enchères à Londres, mais ne pèse plus que 44,50 carats. Wilhelm Fals avait entrepris de retailler pour masquer sa véritable identité. Mais ce malheureux diamantaire se fit tout d'abord voler le diamant par son propre fils, puis mourut de chagrin. Son fils se suicida quelques années plus tard.

 Le Hope Diamant est un diamant connu mais porterait malheur à tous ses possesseurs. - BAUNAT

Le diamant est ensuite acquis par le banquier Henry Philip Hope. En 1908, il s'en sépare pour rembourser ses dettes, toute sa famille s'éteint rapidement dans la pauvreté. Un prince en devient propriétaire. Il offrit le diamant à une actrice des Folies Bergères qu'il tua peu de temps après. Le possesseur suivant disparut avec ses proches dans un accident de voiture.

Le diamant est acquis par le banquier Henry Philip Hope en 1792.

C'est toute une révolte qui chassa le sultan Abdulhamid du trône peu de temps après l'acquisition du Hope. Une riche Américaine propriétaire du diamant connut elle aussi le malheur : la mort de son fils en voiture, la folie de son mari et l'overdose de sa fille.

Enfin, en 1947, la tragédie semble prendre fin. Le diamant est acheté par le joaillier des stars Harry Winston, qui l'offre en 1958 au Smithsonian Institute of Washington. Le Hope suscite encore aujourd'hui bien des interrogations : le 10 février 2005, un communiqué de presse signalait des études en cours sur le mystérieux diamant.

Vous pensez reconnaître le Hope Diamant ? Vous avez raison, le collier a été l’inspiration du ‘Cœur de l’Océan’, le bijou qui joue un rôle important dans le film ‘Titanic’. Lisez son histoire dans notre blog.

L’Orloff

L'Orloff vient des Indes et fut découvert au milieu du XVIIIe siècle. C'est un diamant très pur, d'une légère tonalité bleu-vert. Taillé en rose comme un demi-oeuf de poule, son poids en carats est de 195 carats.

Dérobé par un soldat français peu scrupuleux, il est vendu successivement à des marchands qui en tirent des plus-values fabuleuses. Un négociant perse dénommé Khojeh en est le dernier acquéreur. Celui-ci désespère de s'en séparer ne trouvant aucune fortune susceptible de s'y intéresser.

Khojeh désespère ne trouvant aucune fortune susceptible de s'intéresser à l’Orloff.

En 1773, il rencontre le prince Grigori Grigorievitch Orloff qui vient de perdre les faveurs de Catherine II de Russie. Il achète ce diamant dans l'espoir de reconquérir le coeur de l'impératrice. Celle-ci accepte le présent, mais fait monter la pierre sur le sceptre impérial de Russie. Tout espoir est perdu. Orloff, éconduit, plongé dans une détresse infinie, perd la raison et finit ses jours interné.

On peut aujourd'hui admirer ce diamant à l'histoire romanesque parmi les trésors du Kremlin.

L’Orloff, un diamant connu taillé en forme de demi-oeuf de poule, est monté sur un sceptre russe. – BAUNAT

 

D’où vient cette coutume d’offrir des diamants aux femmes ? Découvrez la réponse dans cet article.

 

Le Cullinan

Le Cullinan (3106.00 carats) a été découvert en Afrique du Sud dans la mine Premier en 1905 et a été taillé en plusieurs grands et petits diamants.

Le Cullinan I est monté sur le sceptre de la Reine d'Angleterre. Il a été renommé le Great Star of Africa. La pierre précieuse est taillée en forme de poire, mesure 53mm x 44mm x 29mm, possède 76 facettes et pèse 530.2 ct.

Bague de BAUNAT sertie d’un diamant en forme de poire.

Cliquez sur ce lien ou l’image pour découvrir l’une de nos bagues serties de diamants taillés en poire, ressemblant le Cullinan.

Le Cullinan II est une pierre de 317.4 ct., taillé en coussin. Ce diamant est moins clair que le Cullinan I. On peut y remarquer des taches et une petite pièce du rondiste a été ébréchée. Le diamant est monté sur la couronne impériale d'Angleterre. Il a été renommé le Lesser Star of Africa.

Lisez dans cet article en quoi consisted la collection entière de joyaux de la Couronne britannique.

Le Golden Jubilee

Le Golden Jubilee est le plus gros diamant taillé du monde, il a 15.47 carats de plus que le Cullinan I. Il est monté sur la couronne impériale de Thaïlande. De plus, cette pierre précieuse est un Fancy colour, avec ses nuance jaune/marron.

Apprenez plus sur les couleurs et la graduation des diamants colorés.

Le Vargas

Le Vargas est le troisième plus gros diamant du monde et a été trouvé au Brésil en 1938. Il avait 726.6 carats métriques lors du déminage. Le célèbre diamantaire Harry Winston a acheté la pierre précieuse et l’a coupé en plusieurs diamants, de formes différentes (16 émeraudes, 1 poire, 1 marquise, 1 baguette et plusieurs triangles).

Le Vargas est le troisième plus gros diamant du monde

La pierre polie la plus grande de 48.26 ct. a été dénommé ‘Président Vargas’, les diamants plus petits suivent l’exemple avec des nommes comme ‘Vargas II’ etc, référant au Président Vargas de Brésil (1930-45 en 1951-54).

Le quatrième plus gros diamant du monde est le Jonker avec 726 carats.

Vous voulez savoir plus sur la notion ‘carat’ ? Découvrez la définition et l’influence sur la valeur d’un diamant.

L’Incomparable

Ce diamant a été découvert en République Démocratique du Congo, dans le Mbuji Mayi en 1980. La forme de sa taille est unique, elle a été définie par Marvin Samuels comme une triolette. Sa pureté est Internally Flawless (IF), la graduation la plus haute et la plus claire possible.

Apprenez plus sur la pureté et la clarté des diamants incolorés.

Le Spirit de Grisogono

Découvert en Centrafrique, le diamant noir a été importé en Suisse où il a été taillé. Le Gubelin Gem Lab a expertisé ce diamant et a noté qu'il était d'une rare beauté pour ce type de diamant et pour un tel poids.

Le Grisogono est le diamant noir le plus connu et le plus cher du monde. – BAUNAT

Amateur de ce diamant noir ? Lisez dans notre article tous les avantages d’une bague ou d’un autre bijou serti d’un diamant noir.

Le Dary-i-Nur

Le Dary-i-Nur pèse 186 carats et se trouve en ce moment dans le trésor iranien. Le diamant a un couleur rose pâle, ce qui est l'une des teintes les plus rares pour un diamant. C'est le plus grand diamant non coupé dans le monde. Son nom signifie la « mer de la lumière »

Le Dary-i-Nur est le plus grand diamant non coupé dans le monde.

Bague en or blanc avec ‘fancy intense pink‘ diamant de la taille poire et diamants de la taille trapèze

Cliquez sur l’image ou ce lien pour découvrir l’une de nos bagues de fiançailles sertis d’un diamant rose exclusif.

Le Vert de Dresde

Le Vert de Dresde pèse 41 carats. La pierre précieuse est d’une couleur verte, comme vous pouvez déduire de son nom. Mais ne confondez pas le diamant vert avec l’émeraude. Le Vert de Dresde est un très rare diamant avec graduation IIa, ce qui représente une qualité extraordinaire.

Admirez nos bagues de fiançailles serties d’émeraudes vertes.

Le Vert obtient son nom de la ville de la Saxe où il avait été sur l'affichage pendant 200 années. Le diamant est maintenant dessus affichage au musée d'Albertinium à Dresde.

Vous sentez l’attraction des pierres précieuses vertes ? Lisez dans cet article plus sur l’histoire des diamants verts et des émeraudes.

L’Hortensia

Le Hortensia pèse 20 carats, est pêche colorée et se trouve en ce moment dans le Louvre. Il est l'un des bijoux de couronne de la France et a été possédé par de nombreux rois, reines, empereurs et impératrices de France.

Louis XIV l’a acheté et taillé en 1679. Plus tard, le diamant a été baptisé du nom d’Hortense de Beauharnais, reine de la Hollande, qui était la fille de l'impératrice Josephine, de la belle-fille de Napoléon Bonaparte et de la mère de Napoléon III.

Vous voulez aussi offrir un bijou en diamant à votre mère, mais vous pensez à votre budget ? Lisez nos conseils dans cet article.

Le diamant de Taylor-Burton

Le diamant de Taylor-Burton est un diamant blanc en forme de poire de 69 carats. A l’origine, le diamant été dénommé le ‘Cartier diamant’, d’après le bijoutier Cartier qui avait payé $1.050.000 à une enchère.

Le jour après l’enchère, le célèbre acteur Richard Burton a contacté Cartier et a acheté le diamant pour $1.100.000 pour sa femme Elizabeth Taylor. C’est elle qui a rebaptisé le diamant au nom ‘Taylor-Burton’ plus tard.

Elizabeth Taylor portait souvent des bijoux en diamant connus. – BAUNAT

Mme. Taylor a porté le diamant publiquement à une partie pour la quarantième fête d'anniversaire de princesse Grace's au Monaco. Elle a vendu le diamant en 1978 pour une somme entre 3 et 5 millions dollars. Une grande partie du montant a été utilisé pour construire un hôpital au Botswana. Le dernier acheteur du diamant était Robert Mouawad, l’un des hommes d’affaires de l’entreprise Moauwad.

Découvrez dans cet article plus sur les bagues de fiançailles des grands stars à travers l’histoire.

Le Sancy

L'un des diamants les plus chargés d'histoire est le Sancy, de 55,23 carats, taillé en une poire de 25,7mm x 20,6mm x 14,3mm. La légende en fait l'un des diamants perdus par Charles le Téméraire devant Granson ou Morat en 1476.

Le diamant serait le premier diamant taillé porté par un prince, Charles le Téméraire, comme joyau de chapeau. Ce dernier le perd à la bataille de Morat en 1476. Vendu quelques florins par le mercenaire suisse qui le trouve, il passe de main en main jusqu'au Portugal, où, en 1489, il est recensé dans les joyaux du roi.

Le diamant serait le premier diamant taillé porté par un prince, Charles le Téméraire, comme joyau de chapeau.

Plus tard, en 1586, Nicolas Harlay de Sancy, un fidèle royaliste, l’achetait à Anvers pour plaire le marquis d'O, l’un des serviteurs de Henri III. Le roi Henri III empruntait le diamant à plusieurs fois, mais refusait de l’acheter à cause de sa valeur trop élevée.

Le diamant Sancy a été acheté et porté par des nobles connus partout au monde. – BAUNAT

En 1594 Sancy essaie de nouveau de vendre la pierre précieuse énorme, mais enfin, il l’a cédé à Charles Ier d'Angleterre en 1604. Son épouse, Henriette de France, fille d'Henri IV portera le bijou. Mais Charles Ier fut décapité en 1649 et, en 1657, Henriette de France devait se résigner à vendre ses joyaux.

Le cardinal Mazarin lui achetait ainsi, par l'intermédiaire du duc d'Épernon, le Sancy et le Miroir du Portugal, qu'il léguait à la Couronne de France en 1661.

Porté en agrafe de chapeau par Louis XIV, le Sancy était ensuite serti au sommet de la couronne du sacre de Louis XV en 1722. Lors du vol du Garde-meuble national en septembre 1792, le diamant disparait et ne sera retrouvé que le 21 mars 1794 chez un repris de justice.

Le diamant de Sancy avait disparu en 1792 et ne sera retrouvé que le 21 mars 1794.

Puis, le Sancy était nouveau engagé à Madrid pour financer la campagne de 1796 en Vendée, mais le Consulat ne pouvait ensuite le dégager. Le Sancy passe alors entre les mains de propriétaires espagnol, russe, indien puis anglais avant de regagner enfin, discrètement, en 1978, la galerie d'Apollon, au Louvre.

Vous voulez lire plus sur les diamants achetés à Anvers, comme le fut Nicolas de Sancy ? Nous expliquons le lien entre les pierres précieuses et la ville d’Anvers dans cet article.

Le Chah

L'un des diamants les plus gravés est le Chah, prisme carré de 88.70 carats. Trois des faces du prisme portent le nom de ses propriétaires et les dates de leur période de gouvernement :

  • « Nizām Shāh II, 1000 » (soit l’année 1591)
  • « Jahān Shāh, 1051 » (soit 1641)
  • « Fath 'Alī Shāh, 1242 » (soit 1826)

Chah Djahan était souverain mongol de Delhi, Nader Chah ravit le diamant à ses successeurs lors du pillage de Delhi en 1739, mais n'osa pas y faire graver son nom. Après son assassinat en 1747, la Perse connut une période troublée.

Le nouveau souverain Agha Mohammad fut assassiné en 1797. Son neveu Fath Ali Chah vainquit l'usurpateur Sadek Khan et lui promit de ne pas verser une goutte de son sang s'il lui rendait le diamant (il tint parole, car il l'enterra vivant et fit graver le diamant à son nom).

Un timbre avec le Chah diamant, l’une des pierres les plus connues grace aux inscriptions. – BAUNAT

En 1828, l'ambassadeur de Russie en Perse fut assassiné au cours d'un émeute, et le Chah fut offert au tsar Nicolas Ier en dédommagement comme prix du sang. Il se trouve maintenant au Fonds diamantaire de Russie au Kremlin.

Vous voulez aussi graver votre nom dans un bijou ? Cela est sans aucun doute possible. Découvrez comment les diamantaires font des gravures dans les bijoux dans cet article.

Le Pigot

Le seul diamant qui aurait été volontairement détruit serait le Pigot ou diamant brisé, taille ovale mesurant 32 x 19mm et pesant 187,45 grains, maintenant disparu. Le Pigot serait donné en 1763 par un prince indien à George Pigot, gouverneur anglais de Madras. Après la mort de ce dernier, le Pigot fut vendu en 1777.

Le seul diamant qui aurait été volontairement détruit serait le Pigot.

Ali Pacha de Janina, le gouverneur de la région de l'Épire pour le compte de l'Empire ottoman, l’achat en 1818 pour 30.000 livres sterling. Ali, surnommé le lion de Janina, tentait d'échapper l'autorité du sultan de Constantinople. Aussi les troupes turques assiégèrent-elles en 1820.

Après deux ans de siège, Ali, mortellement blessé, le 5 février 1822, ordonna à son aide de camps le capitaine d'Angas de détruire ses deux trésors les plus précieux : Son épouse Vassilika et son grand diamant. Il aurait vécu encore assez pour voir briser son diamant devant lui, mais expira avant que son épouse ne soit tuée, ce qui la sauva.

Ali ordonnait en 1822 de détruire ses deux trésors les plus précieux : Son épouse Vassilika et son grand diamant.

Le diamant fut il réellement détruit ? Toujours est-il que d'Angas et Vassilika n'eurent ensuite aucun problème financier.

Vous voulez savoir plus sur la valeur des pierres précieuses ? Découvrez tout dans cet article sur l’évolution des prix des diamants.

Retour aux questions précédentes

FAQ

Bijoux

Diamants

Glossaire

Glossaire

Baunat.com

Boutique en ligne de joaillerie en diamants de haute qualité. Voir tous nos bijoux de diamants dans notre boutique en ligne. Notre modèle d'affaires en ligne nous permet d'offrir ces bijoux de la plus haute qualité à d'excellents prix. www.baunat.com

©2008-2019 BAUNAT

All Rights Reserved - 粤ICP备16057796号-2