Les bijouteries d'Anvers

Flâner dans les bijouteries d'Anvers

Situé à proximité de la gare centrale, dans le nord de la Belgique, le quartier des diamantaires d'Anvers est l'endroit à découvrir pour l'achat d’un splendide bijou en diamant. Les professionnels sont concentrés dans les rues de Rijsftraat, Hoveniersstraat et Schupstraat. La Vestingstraat et la Lange Herentalsestraat rassemblent les joailliers qui opèrent dans l'industrie de cette pierre précieuse. 

Considéré comme la capitale du diamant, Anvers n’a pas toujours imposé sa suprématie car au moyen âge, Bruges était le principal centre diamantaire mondial. Cette ville Flamande a débuté son développement vers la fin du XVème siècle. 

Comment Anvers a supplanté à Bruges ?

L’art de tailler et de polir le diamant a vu le jour à Bruges, durant le Moyen-âge. Cette ville de Flandre-Occidentale a été considérée comme le centre diamantaire mondial pendant de nombreuses décennies, avant de laisser sa place à Anvers.

L’industrie du diamant de Bruges a commencé son déclin après l’ensablement du Zwin et par la découverte par Vasco de Gama de la nouvelle route du commerce qui relie Lisbonne à Anvers.

Vers le milieu du XVIème siècle, Anvers était le lieu de transit de plus de 40% du commerce mondial, mais fut attaqué et pillé par le Duc de Farnèse en 1585. Au milieu du XIXème siècle, après la découverte du diamant en Afrique du Sud et la levée de restrictions sur la rivière Escault, elle est redevenue la capitale du diamant.

La Révolution Industrielle a favorisé grandement le développement de la ville, notamment grâce à l’apparition d'appareillages électriques qui ont rendu le taillage et le polissage des pierres nettement plus aisés.

Le marché du diamant à Anvers

Bien que les diamants d’Anvers proviennent de différents pays, notamment d'Afrique du Sud,  du Canada et d’Australie, mes diamants d'Anvers suscitent la convoitise de nombreux connaisseurs, en raison de leur qualité exceptionnelle et des prix plus accessibles par rapport au reste du monde.

Si cette pierre est extrêmement rare, elle demeure un véritable phénomène de mode en Belgique, puisque 80 % des diamants bruts extraits à travers le monde transitent par le marché diamantaire anversois.

La ville compte approximativement 1 500 entreprises qui évoluent directement ou indirectement sur le marché du diamant. Dans le quartier diamantaire, 1 000 lapidaires, de grands laboratoires de gemmologie et des dizaines de joailleries sont installés. Dans cet arrondissement d’environ 1 km², il est possible d’acheter, de tailler et d’analyser des diamants ou des bijoux.

Anvers, un haut lieu du commerce de diamant

Cette ville abrite un quartier d'où proviennent 70 % des diamants vendus dans le monde. Avec 1500  diamantaires et 4 bourses de diamants, Anvers occupe la première place mondiale de la négociation et du taillage du diamant. En 2007, la ville a enregistré l'approvisionnement de 134 millions de carats de diamants brut.

La réputation d'Anvers remonte au 15è siècle. La ville importait les marchandises depuis l'Asie. Les pierres précieuses ont été ensuite acheminées depuis Venise jusqu’à Bruges, où elles étaient taillées et mises sur le marché. Lorsque les débarquements au port de Bruges étaient devenus trop difficiles en raison d'un ensablement progressif, les transactions durent s’effectuer à Anvers.

Acheter un diamant dans une joaillerie d'Anvers est monnaie courante. Vous pouvez d'ailleurs découvrir les diamants de BAUNAT au sein même d'un showroom ouvert au public sur rendez-vous.

Le quartier des diamantaires

Le quartier des diamantaires s'étend sur environ 1km² et rassemble des vendeurs et acheteurs venus des quatre coins du monde. On qualifie Anvers de cœur mondial de l'industrie diamantaire et pour cause, les diamants se vendent et s'achètent en nombre dans cette ville. Le diamant  est vendu brut aux diamantaires qui entreprennent le taillage. Une fois taillée, la pierre est immédiatement mise sur le marché, dans une bijouterie d'Anvers.

Autheur: Jeremie Politi

Soyez inspirés