Evaluation du valeur du diamant

Évaluer le diamant d'une bague de fiançailles

La bague de fiançailles est une tradition qui remonte à l'époque romaine. À cette époque, l'anneau représentait deux mains serrées l'une à l'autre. Ce symbole tire son origine de l'expression italienne « mani in fede ». À l'époque des dotes et des échanges de cadeaux, il signifiait qu'un marché était conclu. Aujourd'hui, les bagues changent de forme et de consistance. L’anneau surmonté d'un diamant en est un bel exemple.

  • 1.50 carat boucles d’oreilles classiques en or blanc avec six griffes et diamants à partir de USD 670
    (hors TVA)
  • 1.00 carat boucles d’oreilles auréoles en or blanc et diamants à partir de USD 3.010
    (hors TVA)
  • 0.70 carats bague diamant en or blanc avec diamants sur les côtés à partir de USD 1.880
    (hors TVA)
  • 0.50 carat bague solitaire diamant en or blanc à partir de USD 980
    (hors TVA)

  • La popularisation du diamant

L'utilisation du diamant dans la fabrication d'une bague de fiançailles a été popularisée au XIVe siècle, à la suite de la découverte de diamants en Afrique du Sud. En 1888, la compagnie de Beers a tout mis en œuvre pour acquérir la majorité de la production de cette pierre précieuse brute. Il lui a fallu un siècle pour monopoliser le marché et contrôler le prix du diamant.

De Beers s'est lancée dans une vaste compagne, pour valoriser cette pierre précieuse et faire d'elle, l'une des matières les plus prisées par les futurs époux. En 1947, sa campagne de publicité véhiculait une idée forte et nouvelle : la pureté et la solidité du diamant sont associées à la notion d'amour éternel et de sincérité des sentiments. Le slogan disait « A diamond is forever », littéralement « un diamant c'est pour toujours ».

  • Évaluer le diamant

Avant de choisir une bague de fiançailles munie d'un diamant, il est conseillé de prendre en compte les 4C ou Cut, Carat, Clarity et Color.

  1. Le Cut se rapporte au taillage de la pierre. S'il est parfaitement taillé, la lumière se réfléchit d'une facette à une autre et décompose les couleurs de cette même lumière.
  2. Le poids est exprimé en carat. 1 carat est égal à 0,20 grammes et 1 carat peut être divisé en 100 points. Un diamant de 0,75 points est égal à ¾ carat.
  3. La pureté d'un diamant s'apprécie par la présence ou non de défauts. Moins il en existe, plus la pierre a de la valeur. 
  4. Concernant la couleur, l'évaluation s'effectue sur une échelle de D à Z. Le diamant de catégorie D est incolore, donc le plus précieux.
  • Une augmentation du prix du diamant en 2015

Le prix du diamant est voué à augmenter dans les prochaines années. Alors que beaucoup prédisent la fin du règne de l’or comme valeur refuge, en effet les investisseurs se tournent de plus en plus vers les pierres précieuses dont notamment le diamant.

  • Des prix en hausse

Les investisseurs ont besoin d’une valeur sûre pour leur placement. L’or a joué ce rôle de tout temps, mais le marché aurifère est devenu trop versatile. Il leur faut un produit dont le prix est assez solide, pour résister aux différents chocs économiques. Ce produit pourrait bien être le diamant. Doté d’une valeur intrinsèque qu’il doit à sa beauté et à sa rareté, il n’est pas influencé ni par les conflits géopolitiques, ni par la politique, ni par les crises.

Son prix est voué à augmenter à un rythme constant dans les années futures faisant de lui un placement à long terme des plus intéressant. Pour cette année, les professionnels tablent sur une hausse de 3 à 4%. Cette tendance est portée par une demande toujours de plus en plus forte.

  • Une demande soutenue

C’est du côté des marchés émergents qu’il faut se tourner, notamment vers la Chine, deuxième marché diamantaire au monde. En dix ans, l’engouement des Chinois pour le diamant a pris une ampleur considérable. C'est le résultat de l’amélioration du niveau de vie de la classe moyenne chinoise. À titre d’illustration, de plus en plus de couples s’offrent des bagues de fiançailles en diamant. La Chine pèse à ce jour 13 % du marché mondial et la marge de progression est encore grande, car seuls 20 % des citadins ont un diamant estime De Beers, contre 70 % aux États unis. Au rythme actuel des progressions, le marché chinois pourrait rattraper celui des États-Unis d’ici une quinzaine d’années.

Le diamant est plus que jamais une valeur refuge, car non seulement la demande est en hausse, mais aussi parce que la production est en train de faiblir. Selon les analystes, le pic de production a été atteint en 2006 et les nouveaux gisements se font rares.

Autheur: Jeremie Politi

Soyez inspirés