Le groupe De Beers est une société spécialisée dans l’exploitation de mines sud-africaines dont l’histoire remonte en 1888. Elle est extrêmement importante et reconnue dans l’industrie diamantaire. Aujourd’hui, elle correspond à 35% des ventes de la production mondiale de diamants.

Les diamants stimulent l'imagination. Ils sont rares, uniques et l'achat d'un diamant est un gage d'amour sincère. Diamonds are forever’, vous vous souvenez? Telle est la campagne avec laquelle De Beers a popularisé les diamants. En 1947, le géant des diamants a lancé le slogan visant à promouvoir la bague de fiançailles sertie d'un diamant. En 1999, ce slogan a été déclaré le slogan du siècle. Ici, vous découvrirez l'histoire du jeune Cecil Rhodes, impérialiste, homme d'affaires roublard avec la lettre et fondateur de De Beers, la plus grande entreprise de diamants au monde. 

Découvrez nos bijoux en diamant les mieux vendus

 

 

Le diamant Centenary De Beers

Une réplique du Diamant Centenary de la collection De Beers.
Le Diamant Centenary appartenant à la collection de De Beers est le  troisième diamant le plus gros jamais trouvé dans la Mine Premier en Afrique du Sud. Le diamant a été présenté le 11 mai 1988 pour célébrer le centenaire de De Beers. En 2017, la valeur du diamant a été estimée à 70 millions d'euros du fait de ses caractéristiques uniques.

Carat, couleur et pureté du Diamant Centenary

Le diamant Beers est parfaitement incolore.
Le diamant brut avait les dimensions d'un œuf et pesait 599 carats. Le tailleur anversois Gabriel Tolkowsky en a taillé un splendide diamant de 273,88 carats. Le Diamant Centenary est non seulement unique de par son poids, mais aussi de par sa couleur et sa pureté. Il fait partie des diamants ayant la taille la plus blanche. De plus, ce diamant présente une pureté irréprochable. Cette caractéristique ne se rencontre pas souvent dans les diamants traditionnels, et encore moins dans les diamants de 599 carats.

Où commence l'histoire des diamants De Beers ?

De la même façon que le diamant parcourt un long trajet de 150 km sous la croûte terrestre avant de devenir le bijou que vous achetez, le géant de diamants De Beers parcourt, lui aussi, un long trajet. Bien que cette histoire ne remonte pas à 3,3 milliards d'années. Remontons en l'an 1870 pour connaître l'origine des diamants De Beers. Cette année-là, Cecil Rhodes, 17 ans, le fils d'un pasteur britannique s'est rendu en Afrique du Sud. Le malheureux souffrait de problèmes cardiaques et pulmonaires. Dans la colonie britannique Natal, son frère Herbert possédait une plantation de coton où Cecil commença à travailler. Néanmoins, la terre ne convenait pas à la culture de coton, si bien que la plantation était un échec.
Heureusement, l'Afrique du Sud a bien plus à offrir que seulement le coton
Cecil Rhodes, le fondateur des diamants De Beers
Le sol d'Afrique du Sud contenait également des diamants. Quelques années plus tôt, Erasmus Jacobs, 15 ans, avait trouvé une petite pierre blanche non loin de l'Orange à Hopetown.  Parmi ses proches, personne ne se rendit compte qu'il s'agissait d'un diamant. Un peu plus tard, un ami du voisin constata que son jouet était un diamant de 21,25 carats.

Les frères Rhodes et leurs premiers pas dans le secteur diamantaire

L'Orange où De Beers trouva ses premiers diamants
Les Rhodes ont eux aussi été contaminés par la fièvre diamantaire, décidant en 1871 de tenter leur chance à Kimberley (alors dénommée New Rush). Ils gagnaient bien leur vie en louant et en vendant des pompes à eau aux mineurs. Piochant dans une grande partie de ses revenus, Cecil commença, en vrai homme d'affaires, à acheter systématiquement les champs de fermiers et à investir dans l'exploitation minière.

Ainsi, il a également acheté le champ de deux frères, Johannes et Diederik De Beer, près de l'Orange. Quoique les frères De Beer aient trouvé des diamants sur leur champ, tout chrétiens pieux qu'ils étaient, cela ne les intéressait pas. Ne souhaitant pas se laisser gagner par la fièvre diamantaire, ils décidèrent de vendre leur terre.
Les diamants étaient à la portée de tous sur le champ De Beers
Du fait de l'offre importante de diamants, apparut une surproduction et le marché diamantaire s'effondra. À ce moment, on pouvait acheter des diamants au même prix que les pierres fines telles que la topaze ou la turquoise. Cela se révéla parfait pour la stratégie marketing de De Beers. L'entreprise entendait créer la pénurie afin de contrôler le prix des diamants. Bien des propriétaires miniers pouvaient à peine garder la tête hors de l'eau, ce qui donnait un avantage à Rhodes.

Rhodes souhaitait fusionner toutes les entreprises de la succursale sud-africaine afin de conserver un prix fixe et élevé. Il réussit en 1888 et fut à la tête des De Beers Consolidated Mines. Afin de mieux maîtriser l'offre, il créa d'autres sociétés écrans. Le monopole de Rhodes a suscité de nombreux émois parmi les miniers.

En 1890, De Beers contrôlait 90 % de la production diamantaire mondiale. Cela donnait également un pouvoir politique à la société. Un an plus tard, lorsqu'un gros diamant fut découvert, les miniers revendiquèrent le premier droit sur l'achat. Le Premier Ministre constitua une commission qui recommanda De Beers comme meilleur acheteur. Cette décision ne fut pas une grande surprise car le Premier Ministre n'était autre que Cecil Rhodes.

De Beers après les frères Rhodes

Rhodes a réalisé bien d'autres exploits dans ses dernières années. Ainsi, il a créé 'The Diamond Syndicate' afin de contrôler le prix des diamants. En 1902, Rhodes a fait une crise cardiaque à l'âge de 48 ans. De Beers continua à exister et à grandir.

Les 4 C ont officiellement été créés par De Beers et GIA en 1939. Les 4 C signifient colour, carat, clarity et cut et sont considérés comme la norme en matière de mesure de la qualité d'un diamant.

En 1947, le slogan 'A diamond is forever' a vu le jour pour une publicité de bagues de fiançailles en diamant. Ainsi, les ventes ont enregistré une forte croissance car le diamant est devenu le symbole de l'amour véritable.

Découvrez ici les bagues de fiançailles de BAUNAT

L'impact de De Beers sur le prix des diamants

Les diamants De Beers contrôlait le marché diamantaire
Le monopole de De Beers aidant, ils ont exercé pendant très longtemps un contrôle sur le marché diamantaire. Avec quelques petites actions, ils sont parvenus à faire grimper le prix ou à le faire chuter. En l'an 2000, ils ont renversé leur stratégie en apportant des changements dans le marché et en mettant l'accent sur les diamants de conflit. Le géant des diamants voulait éviter la publicité négative et vendait uniquement ses propres produits. Sa part de marché a chuté à 33 % en raison de la concurrence croissante.

La fin de l'ère De Bers

Du fait de la grande concurrence exercée par d'autres commerçants tels que BAUNAT, De Beers a dû adapter sa stratégie. L'entreprise a conçu une nouvelle marque composée de diamants de synthèse. Plus abordables, ces diamants plaisent surtout aux clients plus jeunes. En outre, ils s'adressent également plus au commerce de détail de bijoux, surtout en Chine.

Chez les marques telles que BAUNAT, vous avez la certitude de ne pas acheter de diamants de synthèse, ou même des diamants de conflit. BAUNAT achète ses diamants directement à la source, si bien qu'il n'y a pas d'intermédiaires et l'entreprise peut proposer ses bijoux en ligne 30 % à 50 % moins cher.

Pourquoi acheter des diamants chez BAUNAT ?

Donc, pourquoi devriez-vous acheter vos bijoux en diamant chez BAUNAT ? D'abord, nous travaillons uniquement avec les matériaux de la plus grande qualité. Pour les métaux précieux, il s'agit de l'or de 18 carats et de la platine 950. Naturellement, les diamants et autres pierres précieuses présentent aussi la meilleure qualité qui soit.

À partir d'un budget de 4000€, nous vous proposons également un service personnalisé Conjointement avec nos experts, vous confectionnez un bijou en diamant entièrement à votre taille. Si vous avez des questions sur nos bijoux ou sur certains styles et certaines tendances, nos experts se feront toujours un plaisir de vous aider.


Découvrez d'autres diamants célèbres

Nul ne peut nier que De Beers a laissé son empreinte sur le secteur des diamants. Avec sa jolie icône, le Centenary Diamant, l'entreprise est longtemps restée une valeur sûre. Si vous voulez en savoir plus sur d'autres diamants importants, continuez à lire ci-dessous.

Découvrez nos collections de bijoux en diamant:
Share on: