Histoire et signification de la bague de fiançailles et du solitaire en diamant

Histoire et signification de la bague de fiançailles et du solitaire en diamant

Offrir une bague de fiançailles est aujourd’hui devenu une tradition bien ancrée en Occident et également un peu partout dans le monde. Le solitaire en diamant reflète l’amour que les futurs mariés portent l’un à l’autre : pur, innocent et éternel. Mais d’où vient cette coutume ?

  • 0.32 carat alliance florale en or blanc avec petits diamants ronds à partir de USD 970
    (hors TVA)
  • 0.50 carats bague solitaire de type auréole en or blanc avec diamants ronds à partir de USD 2.270
    (hors TVA)
  • 1.00 carats bague solitaire diamant en or blanc avec diamants sur les côtés à partir de USD 1.890
    (hors TVA)
  • 0.50 carat bague solitaire diamant en or blanc à partir de USD 970
    (hors TVA)

Les origines de la bague de fiançailles

Les premières bagues de fiançailles seraient d’origine romaine. Au IIe siècle av. J.-C., les femmes mariées recevaient deux bagues : une en or qu’elle portait en public et une en fer qu’elle portait à la maison. Le port de la bague à l’annulaire gauche daterait de l’Égypte ancienne.

Offrir une bague en diamant a commencé à être popularisé en 1477, lorsque l’archiduc Maximilien de Habsbourg en a offert une à sa future épouse, Marie de Bourgogne. Si au début, c’étaient les gens aisés qui se permettaient cette coutume, elle s’est peu à peu démocratisée, en raison du boom de l’industrie du diamant en Afrique du Sud en 1866. Grâce à la campagne menée par la compagnie sud-africaine de diamants représentée aux États-Unis, cette pratique est devenue de plus en plus répandue.

Au XXe siècle, la bague de fiançailles est entrée dans les mœurs, mais diffère selon les pays. Dans certains pays, l’homme et la femme achètent ensemble la bague, alors que dans d’autres, elle est offerte en surprise.

La signification de la bague de fiançailles

Dans l’Égypte ancienne, lorsqu’on portait une bague de fiançailles à l’annulaire gauche, cela signifiait que le cœur de la femme appartenait à la personne qui lui avait offert le bijou. Cette opinion donnait comme raison, que ce doigt était parcouru par une veine qui remonte jusqu'au cœur.

Au début, le métal et l’acier étaient utilisés, car ils étaient solides et symbolisaient la pérennité et la force. Aujourd’hui, l’or et le platine sont les plus utilisés puisqu’ils sont précieux.

En ce qui concerne le diamant, on dit qu’il est éternel, ce qui est idéal pour refléter l’amour des futurs mariés. Un solitaire en diamant symbolise donc une union éternelle et indestructible. D'un point de vue religieux, ce matériau symbolise la chasteté et incitait à rester « pur » avant le mariage.

Autheur: Jeremie Politi

Soyez inspirés